Couverture des frais d'hospitalisation de la mère porteuse


​Les parents destinés qui ont un enfant par le biais d'une gestation pour autrui à l'étranger, peuvent avoir droit au remboursement des frais d'hospitalisation encourus par la mère porteuse au moment de la naissance.

Afin d'avoir droit à la couverture des frais d'hospitalisation, l'un des parents destinés doit être un/e résident/e israélien/ne.

Montant de la subvention

Le montant de la subvention d'hospitalisation s'élève à  15,345 ILS (au 01 avril 2022).

Si l'enfant est né prématuré, vous pourrez obtenir une somme supplémentaire pour hospitalisation d'un montant de  243,478 ILS (au 01 avril 2022), à condition que les deux conditions ci-dessous soient remplies:

  • Le poids de l'enfant à la naissance atteint jusqu'à 1 750 grammes.
  • L'enfant est hospitalisé pendant au moins quatre jours dans un service d'urgences pédiatriques.

Naissance à l'étranger

Afin de recevoir le remboursement des frais d'hospitalisation pour une naissance survenue en dehors d'Israël, il faut déposer une demande de prime de naissance et subvention d'hospitalisation (en hébreu), et joindre à la demande une liste des services fournis par l'hôpital, ainsi que les factures et reçus de paiement y afférents.
Le remboursement sera accordé à hauteur du montant maximum de la subvention d'hospitalisation, et conformément aux factures et reçus.

Vous pouvez déposer une demande accompagnée des documents requis, directement auprès de l'agence de votre lieu de résidence par le biais du service d'envoi de documents du site internet.

Naissance en Israël

L'Assurance Nationale paie les frais d'hospitalisation de la mère porteuse directement à l'hôpital.

Cependant, si l'un des conjoints n'est pas résident israélien, le paiement ne sera pas directement versé à l'hôpital, et il faut de ce fait se présenter dans une agence de l'Assurance Nationale jusqu'à deux mois avant la naissance, afin de vérifier le droit à la couverture des frais d'hospitalisation.