Bénéficiaire du paiement


Allocation pour veuf/veuve, allocation pour orphelin​

Allocation pour veuf/veuve

Les veuves et les veufs ayant droit à une allocation aux survivants reçoivent leur allocation accompagnée d'un supplément pour leurs enfants qui vivent avec eux.

Si les enfants ne vivent pas avec leur parent ayant-droit à l'allocation, la prestation pour un enfant sera payée à celui qui assume son entretien, tel que le ministère des affaires sociales et des services sociaux qui couvre les frais d'entretien des enfants vivant dans des dortoirs ou dans une famille d'accueil.

Dans certaines conditions, un orphelin âgé de 18 ans ou plus peut lui-même percevoir le supplément payé pour son compte avec l'allocation aux survivants de son parent.

Pour un membre d'un kibboutz ou d'une implantation coopérative (moshav) – la pension peut être payée, à sa demande, sur le compte du kibboutz ou de l'implantation.

Pour une personne séjournant dans une institution et dont l'entretien est principalement payé par un organisme public – l'allocation peut être divisée, à la demande de l'organisme public, entre la personne et l'organisme public.

Allocation pour un orphelin

Un orphelin a droit à une allocation aux survivants en compte propre, si son parent ne reçoit pas cette allocation; par exemple, lorsque le parent est divorcé, ou a décidé de recevoir une allocation d'invalidité générale ou d'invalidité du travail en lieu et place de l'allocation aux survivants à laquelle il a droit.

L'allocation pour orphelin est versée à:

  • Son parent, s'il vit avec ce parent;
  • Son tuteur légal, si son parent n'est pas en Israël ou a été jugé incompétent;
  • La personne ou l'organisme qui paie pour ses dépenses, s'il ne vit pas avec ses parents – à condition que cette personne ou cet organisme soit en Israël.

Un orphelin qui a atteint l'âge de 18 ans peut, dans certains cas, recevoir l'allocation directement sur son propre compte bancaire.

Payment destination 

L'allocation aux survivants est payée le 28 de chaque mois pour le même mois. Après approbation de la demande, le bénéficiaire reçoit une notification concernant le premier paiement qui lui est dû.

Si un bénéficiaire d'une allocation de vieillesse ou d'invalidité meurt, une allocation aux survivants est versée à partir du 1er du mois suivant le mois où il est décédé.

Après le décès d'une personne qui ne recevait pas d'allocation de vieillesse ou d'invalidité, l'allocation aux survivants est versée comme suit:

  • Si les survivants ont droit à un complément de revenu, l'allocation est versée à partir du 1er du mois où le décès s'est produit.
  • Si les survivants n'ont pas droit à un complément de revenu, l'allocation est versée à partir du 1er du mois du décès s'il s'est produit avant le 16 du mois, et à partir du 1er du mois suivant le mois du décès s'il s'est produit après le 15 du mois.

Lieu du paiement 

L'allocation est versée sur le compte bancaire du bénéficiaire, à condition que le compte soit uniquement en son nom, ou en son nom et celui de son parent, fils ou fille, frère ou sœur.

Dans les endroits dépourvus de succursales bancaires ou dans certains cas exceptionnels (tel qu'une personne ayant un compte bancaire restreint), l'allocation est payée dans un bureau de poste ou une poste itinérante, à la discrétion du préposé aux demandes. Dans un tel cas de figure, le bénéficiaire doit indiquer à la Caisse d'Assurance Nationale quel est le bureau de poste qui lui convient le plus afin de recevoir l'allocation. Il doit retirer l'allocation au plus tard le 19 du mois suivant le mois du paiement. Si l'allocation n'est pas retirée à cette échéance, elle sera cumulée à l'un des prochains paiements. Si le bénéficiaire ne retire pas l'allocation pendant 3 mois consécutifs, le paiement sera arrêté jusqu'à la clarification de la situation.

Veuillez noter,

La Caisse d'Assurance National ne verse l'allocation par chèque, par courrier en ligne ou par carte de chargement uniquement à ceux qui sont incapables d'ouvrir un compte bancaire en raison d'endettements.

Si vous n'êtes pas en mesure de percevoir l'allocation
Si, de l'avis de la Caisse d'Assurance Nationale, vous n'êtes pas en mesure de percevoir votre allocation en raison de limitations médicales, l'allocation est versée à la personne désignée par la Caisse pour la recevoir (vous recevrez un préavis à cet effet).

Modification du lieu de paiement
Vous pouvez demander à la Caisse d'Assurance Nationale de modifier le lieu de paiement de votre allocation à tout moment en soumettant le formulaire de notification d'informations personnelles mises à jour, sur lequel vous pouvez noter les détails du compte bancaire et des autres titulaires du compte. Le formulaire peut être déposé auprès d'une agence de la Caisse d'Assurance Nationale proche de votre lieu de résidence.