Droits des femmes sans emploi entre 57-67 ans, à partir de janvier 2022


​Suite à une modification légale, les femmes nées à partir du 1.1.1960 qui auront droit aux allocations chômage à partir de janvier 2022, recevront les avantages suivants :

Droits des femmes âgées de 57-60 ans

  • Augmentation de la période de droit aux allocations chômage : vous pourrez recevoir des allocations pour 300 jours (au lieu de 175 jours) sur une période de 18 mois (au lieu de 12 mois).
  • Montant maximal d'allocations chômage dès le 175 jours - 154,04 ILS (au 01 janvier 2022).
  • Celles qui participent à une formation professionnelle - recevront des allocations chômage  au taux de 100%, sans toutefois dépasser la somme de 154,04 ILS (au 01 janvier 2022) par jour.
  • Celles qui refusent de participer à une formation professionnelle :
    - Pendant les 175 premiers jours : le droit aux allocations chômage sera suspendu pendant 90 jours + 30 jours seront déduits des jours d'éligibilité au chômage (ce qui signifie que vous n'aurez droit qu'à 270 jours).
    - Depuis le 176ème jour : le droit aux allocations chômage sera annulé pour les jours de droit qui vous restent.
  • Les femmes qui ont atteint 60 ans - obtiendront les droits des femmes sans emploi âgées de 60-67 ans.

Droits des femmes âgées de 60-67 ans

  • Augmentation de la période de droit aux allocations chômage : vous pourrez recevoir des allocations pour 300 jours (au lieu de 175 jours) sur une période de 18 mois (au lieu de 12 mois).
  • Celles qui participent à une formation professionnelle - recevront des allocations chômage au taux de 100%.
  • Celles qui refusent de prendre une offre d'emploi ou de participer à une formation professionnelle : continueront de recevoir leurs allocations chômage de manière ordinaire.

Prolongation de la période de droit pour les femmes qui ont commencé à percevoir le chômage entre le février 2021 à décembre 2021

Les femmes qui ont commencé à recevoir des allocations chômage pendant la période allant du février 2021 à décembre 2021, recevront automatiquement un supplément allant jusqu'à 125 jours sur une période de 18 mois, cependant le total des jours de chômage perçus sur 18 mois ne pourront dépasser 300 jours.