Victimes d'actes terroristes

Les victimes d'acte terroriste et leurs familles ont droit, de par la loi, à une rémunération en argent ainsi qu'à diverses prestations destinées à leur apporter une aide et un soutien dans leur rétablissement, notamment des allocations mensuelles, prestations de réhabilitation, primes annuelles et ponctuelles. Leurs droits sont prescrits par la loi sur les prestations en faveur des victimes d'actes terroristes, 5730 -1970 Les prestations en argent sont fournies en vertu de la loi sur les invalides (compensation et réhabilitation), 5719 -1959 Elles sont calculées sur la base de l'échelle administrative des salaires de fonctionnaire et sont actualisées par rapport à l'évolution de l'économie (conventions de travail ou augmentations du coût de la vie).​