Allocations aux enfants orphelins suite à des violences domestiques


​Un enfant dont l'un des parents a été tué suite à un acte de violence de son conjoint, a droit à une allocation mensuelle spéciale.
L'allocation est payée pour un enfant en plus d'autres prestations telles que allocations familiales ou pension survivants.

Conditions d'attribution

  • Le parent assassiné était un/e résident/e israélien/ne.
  • Le parent a été assassiné par son conjoint, même s'ils n'étaient pas mariés.
  • Le procureur public a établi qu'on peut raisonnablement assumer qu'il s'agit d'un meurtre résultant de violences domestiques.

Quels sont les enfant éligibles au paiement de l'allocations ?

L'allocation est payée à tout enfant âgé de 18 ans révolus, y compris un enfant adopté, un beau-fils ou belle-fille, a droit aux allocations s'il correspond à l'un des profils suivants :
  • Il n'a pas encore 20 ans, pourvu qu'il étudie au lycée ou fréquente un établissement prémilitaire de Tsahal.
  • Il n'a pas encore 21 ans, pourvu qu'il soit volontaire dans l'armée ou le service national.
  • Il n'a pas encore 24 ans, pourvu d'être en service militaire obligatoire, service national, ou de participer à une "Atouda" (études prémilitaires).


Montant de l'allocation - a partir de 01 janvier 2021

Le montant de l'allocation est fixé en fonction du nombre d'enfants dans la famille et du salaire moyen dans l'économie au jour du meurtre.
Actuellement, le salaire moyen dans l'économie s'élève à 10 551 ILS .

  • Pour un enfant - paiement d'une allocation s'élevant à 45% du salaire moyen 4 748 ILS
  • Pour deux enfants - paiement d'une allocation s'élevant à 60% du salarie moyen -  6 331 ILS
  • Pour trois enfants - paiement d'une allocation s'élevant à 67.5% du salaire moyen -  7 122 ILS
  • Pour quatre enfants ou plus - paiement d'une allocation s'élevant à 75% du salaire moyen -  7 913 ILS


Quelles sont les modalités de dépôt d'une demande d'allocation ?