Inscription et convocations au Service de l'Emploi


Pour avoir droit aux allocations chômage, vous devez vous présenter aux convocations du Service de l'Emploi.

Le but du Service de l'Emploi est de vous aider à trouver un emploi convenable. L'inscription et les convocations au Service de l'Emploi représentent des conditions préalables obligatoires en vue de l'octroi d'une allocation de chômage.

Pour toutes les questions liées à la recherche d'emploi et aux exigences en matière de convocations, veuillez vous adresser au Service de l'Emploi.

Inscription au Service de l'Emploi

Vous devez vous inscrire au Service de l'Emploi immédiatement après la fin des rapports de travail.

Vous avez la possibilité de réaliser votre inscription sur le site internet du Service de l'Emploi – pour vous inscrire, cliquez ici.

Le droit à une allocation de chômage et son paiement sont déterminés en fonction du jour de la première inscription au Service de l'Emploi; il est donc essentiel de s'inscrire dès l'interruption du travail afin d'éviter toute perte de votre droit aux allocations de chômage.

Même lorsque vous avez volontairement démissionné de votre poste (sans raison valable), et n'avez de ce fait droit de recevoir des allocations de chômage qu'après une période de 90 jours depuis le jour de démission, il est néanmoins important de s'inscrire au Service de l'Emploi peu de temps la cessation du travail, afin d'éviter toute perte de votre droit aux allocations de chômage.

Cependant, le chômeur qui ne se présente pas peu après l'arrêt du travail au Service de l'Emploi, ne subira pas de conséquence sur son droit à des allocations chômage si moins de 3 mois se sont écoulés entre le jour d'arrêt du travail et le 1er du mois de la première apparition au Service de l'Emploi, et cela, à condition d'avoir toutefois accumulé la période d'assurance requise, au cours du mois de l'arrêt de travail.

Convocations au Service de l'Emploi

Vous devez vous rendre aux entretiens au Service de l'Emploi, aux jours et aux heures auxquels vous serez convoquez.

Chaque mois, le Service de l'Emploi transmet à la Caisse d'Assurance Nationale un relevé de présence aux jours de convocation au cours du mois passé, et la CAN vous versera ensuite l'allocation de chômage qui vous est due sur la base du relevé.

Absence aux convocations du Service de l'Emploi

Si vous ne vous présentez pas le jour de la convocation, vous ne recevrez pas le paiement d'allocations chômage pour les jours situés dans l'intervalle entre la convocation précédente et la prochaine convocation au Service de l'Emploi.

Si vous avez commencez à travailler et, pour cette raison, étiez absent le jour de la convocation, vous devez transmettre une déclaration au coordinateur de placement du Service de l'Emploi, afin d'obtenir le paiement d'allocations chômage pour les jours précédant le début de votre emploi.

Refus d'une offre d'emploi proposée par le Service de l'Emploi

Si le Service de l'Emploi vous a proposé une offre d'emploi convenable, un formation professionnelle, une instruction complémentaire ou une reconversion, et que vous refusez cette proposition – pour chaque refus, le versement de votre allocation chômage sera interrompu pendant 90 jours à compter du jour de votre refus, et 30 jours seront déduits sur votre période de droit aux allocations chômage.

Maladie

En cas de maladie lors d'une de vos jours de convocation, vous devez vous munir lors de votre prochaine apparition d'un certificat maladie émis par un médecin et le remettre au Coordinateur du placement au sein du Service de l'Emploi. Si vous prenez part à un programme de formation professionnelle, vous devez également fournir un certificat de maladie au centre de formation dans lequel vous étudiez.

L'allocation de chômage ne sera pas payée pour les deux premiers jours de maladie, sauf si vous êtes souffrant pendant au moins 12 jours consécutifs - Il est important de mentionner les Shabbatot et jours fériés dans le certificat de maladie.

Au cours de la période de chômage, l'allocation de chômage peut être versée pendant 30 jours de maladie, tout au plus. Ces jours sont déduits du solde de votre période de droits.

Service militaire de réserve

Lorsque vous êtes incapable de répondre à une convocation du Service de l'Emploi en raison de votre service militaire de réserve, il est conseillé de donner à votre coordonnateur de placement un préavis concernant la période du service de réserve.

Vous recevrez des allocations de chômage pour les jours de convocation au Service de l'Emploi ainsi qu'une prestation de service de réserve de la part de la CAN pour les jours de services de réserve effectués. Le montant de la prestation octroyée par la CAN sera au moins égal à celui de l'allocation de chômage auquel vous auriez eu droit, à défaut de réalisation du service de réserve.

Jours de deuil

En cas de deuil dans votre famille du fait de la disparition d'un membre de la famille, vous avez le droit de recevoir une dispense de convocation au Service de l'Emploi pour toute la période de deuil, tout en continuant à percevoir une allocation de chômage pendant cette période. La période de deuil est déterminée en fonction de la confession religieuse et du niveau de lien familial.

Voyager à l'étranger

Si, au cours de la période de chômage, vous voyagez à l'extérieur d'Israël et manquez vos convocations obligatoires au Service de l'Emploi, les allocations de chômage ne seront pas versées pour la période d'absence aux entretiens auprès du Service de l'Emploi.

Dès votre retour en Israël, vous pourrez continuer à recevoir des allocations de chômage en fonction de votre présence aux convocations du Service de l'Emploi, et jusqu'à l'expiration des jours de chômage restant sur votre première période de chômage initiale.

Recours contre une décision du Service de l'Emploi

Si une décision prise par le Service de l'Emploi vous a causé un quelconque préjudice en rapport avec la répartition des offres d'emploi, vous êtes en droit de contester cette décision devant la Commission de Recours du Service de l'EmploiPour en savoir plus, cliquez ici.