Revenu minimum de subsistance


Les résidents de retour sont pris en charge par le Ministère de l’Intégration après leur retour en Israël, et peuvent avoir droit à une subsistance de la part du Ministère pendant la première année qui suit leur arrivée en Israël. 

Dans certains cas, les résidents de retour peuvent bénéficier d’une allocation de revenu minimum de subsistance de la part de la Caisse d’Assurance Nationale en tant que complément sur la subsistance fournie par le Ministère de l’Intégration.

Au terme de la période de droit à la subsistance du Ministère, le résident de retour peut vérifier son droit à une allocation de revenu minimum de subsistance auprès de la CAN. Il peut avoir droit à une allocation à condition d’avoir été reconnu comme résident/e israélien/ne et de vivre en Israël en tant que résident pendant 24 mois consécutifs (en tenant compte de la période vécue en Israël en tant que résident avoir d'avoir quitté le pays). En outre, il doit également réunir les autres conditions d’attribution d’une allocation de revenu minimum de subsistance.


Afin d’obtenir l’allocation, il doit compléter un formulaire de demande de revenu minimum de subsistance, et le déposer auprès de l’agence locale de la CAN la plus proche de son lieu de résidence. Il doit aussi joindre en annexe une attestation du Ministère de l’Intégration concernant la période pendant laquelle le Ministère lui a versé une subsistance.