Pension vieillesse

L'assurance vieillesse a pour vocation d'octroyer à tous les résidents israéliens la garantie d'un revenu mensuel fixe au moment de la vieillesse.
La pension vieillesse est octroyée à un/une résident/e israélien/ne né/e en Israël ou ayant fait sa Alya en Israël avant l'âge de 62 ans pour un homme, ou avant l'âge de la retraite pour une femme, et répondant aux conditions d'attribution.

Quiconque a immigré en Israël après l'âge de  60-62 ans pour la première fois pourra percevoir, sous certaines conditions, une allocation vieillesse spéciale.

Lorsqu'un résident israélien décide d'aller vivre dans un autre Etat signataire de convention, il peut avoir droit à une pension vieillesse même s'il ne réside plus en Israël.

Un résident israélien ayant commencé à percevoir une pension vieillesse en Israël et qui part vivre à l'étranger, pourra continuer à percevoir cette pension.

Les résidents séniors qui ne reçoivent pas de complément de revenu en raison de leurs revenus de pension de retraite - peuvent avoir droit à des avantages accessoires auprès d'autre institutions au même titre que les bénéficiaires d'un complément de revenu.
Ceux dont les revenus de pension de retraite dépasse 2 564 ILS brut pour une personne seule ou 4 042 ILS brut pour un couple, et qui sont couverts par une assurance de retraite pour la première fois depuis janvier 2008 - peuvent déposer une demande de complément de revenus accompagnée d'une attestation des caisses de retraite qui les assure ou de la chambre de compensation des retraites, concernant la date de leur affiliation à un fonds de retraite, et leur demande sera examinée dans les règles.