Droit aux allocations chômage pour les personnes qui ont arrêté de travailler à partir de juillet 2021


Les personnes qui ont cessé de travailler à partir du 2.7.21, verront leur demande de chômage examinée en vertu des conditions ordinaires d'éligibilité aux allocations chômage.
Les modalités de dépôt d'une demande d'allocations chômage sont détaillées sur ce lien

Cependant, il existe un certain nombre d'allègements et de changements concernant les conditions d'attribution et le montant des allocations chômage.

Information importante ! Toute personne qui part au chômage partiel de sa propre initiative (même pour des raisons justifiées) à partir du 2.7.21 - n'aura pas droit aux allocations chômage.

Modifications des conditions d'attribution des allocations chômage

Réduction de la période de qualification

Une des conditions d'attribution des allocations chômage consiste à accumuler une période de qualification d'au moins 12 mois de travail en tant que salarié sur les 18 derniers mois.
Une personne qui a arrêté de travailler à partir du 2.7.21, peut avoir droit à des allocations chômage partielles à condition d'avoir accumulé au moins 6 ou 10 mois de travail.
Pour en savoir plus sur la réduction de la période de qualification, cliquez ici.

Attention, la personne qui a accumulé au moins 12 mois de travail recevra 85% du montant des allocations chômage ordinaires.

Paiement envers une personne mise au chômage partiel

La période de chômage partiel donnant droit aux allocations chômage pour une personne mise au chômage partiel à partir du 2.7.21 – sera de 30 jours au moins.
Par ailleurs, le paiement d'allocations chômage ne commencera qu'après déduction des jours de congé restant auprès de l'employeur.

Allègement dans le calcul de la période de droit aux allocations chômage

Pendant la crise du Covid, de nombreux jours de chômage ont été payés au-delà du quota d'éligibilité initiale. Afin de permettre un retour à la normale, ainsi que le paiement d'allocations chômage de manière ordinaire – les jours de chômage payés dans le cadre des règlementations d'urgence en période de Covid ne seront pas pris en compte dans les cas de figure suivants :

  • Une personne de moins de 40 ans de retour au chômage – le nombre de jours pour lesquels elle pourra percevoir des allocations chômage pour toutes ses demandes ne dépassera pas 180% du nombre maximum de jours chômage auquel vous avez droit. Dans le calcul du droit ne seront pas comptabilisés les jours de chômage supplémentaires payés pendant la période du Covid. Pour en savoir plus, cliquez ici.
  • Paiement du chômage une année après l'autre – si vous avez déposé une demande d'allocations chômage une année après l'autre (par exemple en 2020 et 2021), le nombre de jours pour lesquels vous pourrez recevoir des allocations chômage pour la nouvelle demande, sera calculé chaque mois selon les jours de chômage que vous avez obtenus dans les 11 mois qui ont précédé le mois du paiement, même si ces jours de chômage relevaient de la demande précédente. Dans le calcul du droit ne seront pas pris en compte les jours de chômage supplémentaires payés pendant la période du Covid.
    Pour en savoir plus, cliquez ici.
  • Compensation des allocations chômage sur la subvention de travail préférentiel versée au soldat démobilisé – si vous avez reçu des allocations chômage au cours des 11 mois qui ont précédé le début de votre premier travail prioritaire, une subvention à taux réduit vous sera versée. Une partie du paiement reçu pour les jours de chômage sera déduit du montant de la subvention qui vous revient. Dans le calcul du montant de la subvention ne seront pas pris en compte les jours de chômage supplémentaires payés pendant la période du Covid.

Modifications du montant des allocations chômage et du versement

Cinq premiers jours de chômage

De manière similaire à la situation pre-Covid, une personne qui dépose une demande d'allocations chômage à partir du 1.7.21, ne recevra pas le paiement d'allocations chômage pour les 5 premiers jours de chômage au cours des 4 mois consécutifs de convocations au Service de l'Emploi.
Ces jours ne sont pas déduits du quota de jours de chômage maximaux.

Allocations chômage maximales

Les allocations chômage journalières maximales pour les 125 premiers jours de paiement s'élèveront à 422,04 ILS (au 01 janvier 2020).
A partir du 126ème jour de paiement, les allocations chômage journalières maximales s'élèveront à 281,39 ILS (au 01 juillet 2021), comme cela était le cas avant le Covid.

Paiement d'allocations chômage en même temps qu'une autre allocation

Le droit d'obtenir des allocations chômage en même temps qu'une autre allocation a été prolongé jusqu'au 31.12.21.
Pendant cette période, les allocations chômage ne seront pas considérées comme une double prestation, mais comme revenus du travail.
Les allocations supplémentaires concernées sont : pensions alimentaires, revenu minimum de subsistance, pension vieillesse (pour femmes âgées de 62 à 67 ans), survivants et invalidité générale (supplément pour les conjoints et enfants).

Montant des allocations chômage pour un chômeur de moins de 28 ans vivant avec un enfant

Le montant des allocations chômage versées au chômeur de moins de 28 ans vivant avec un enfant, retournera au taux original prescrit par la loi, et ce dès le paiement pour le mois de juillet 2021 (qui sera versé au mois d'août).
Cela signifie que le chômeur de moins de 28 ans vivant avec un enfant recevra des allocations chômage aux mêmes conditions qu'une personne ayant déjà 28 ans révolus.
Veuillez noter que le montant sera aussi ajusté pour ceux qui ont arrêté de travaillé avant le 2.7.21 et continuent à percevoir des allocations chômage.

Chômeur suivant une formation professionnelle

Un participant à une formation professionnelle sur proposition du Service de l'Emploi recevra pour ses jours de chômage, des allocations chômage à taux plein (et non au taux réduit de 70% comme c'était le cas avant le Covid).
La possibilité de recevoir un paiement normal pendant la durée de participation à la formation professionnelle a été prolongée jusqu'au 31.12.21.
Il est important de souligner que les allocations chômage pendant une formation professionnelle ne sont payées que s'il vous reste des jours de chômage. Dès l'instant où ces jours de droit aux allocations chômage sont épuisés, le paiement sera interrompu même si le cours continue.
Toutes les informations concernant une formation professionnelle sont détaillées sur ce lien