Paiement de cotisations sociales et d'assurance maladie


​Un/e résident/e israélien/ne ayant 18 ans révolus et plus, est couvert par l'assurance nationale et a l'obligation de payer des cotisations sociales (à l'exception d'une femme mariée qui est femme au foyer).

Le droit à la majorité des allocations de la Caisse d'Assurance Nationale (CAN) s'acquiert par le biais du paiement de cotisations sociales.

En vertu de la loi sur l'assurance maladie publique, tout résident israélien âgé de 18 ans et plus a l'obligation de payer à la CAN des cotisations d'assurance maladie avec ses cotisations sociales, et doit par ailleurs s'affilier à l'une des caisses maladie de son choix.

Pendant la durée de votre service militaire, national ou civil, c'est le Ministère de la Défense ou l'organisation dans laquelle vous étiez volontaire qui payaient des cotisations d'assurance pour votre compte.

Après votre démobilisation, c'est à vous de payer des cotisations d'assurance selon les modalités énoncées ci-dessous:

  • Soldat démobilisé - au cours des deux premiers mois qui suivent la démobilisation, vous serez exonéré du paiement de cotisations sociales et d'assurance maladie, si vous ne travaillez pas et ne disposez d'aucun revenu pendant cette période. L'exonération est accordée à la personne qui a réalisé au moins deux tiers de sa période obligatoire de par la loi, et n'a pas été démobilisé pour cause d'inaptitude, ainsi que la personne libérée pour des raisons de santé ou d'invalidité.
  • Personnes terminant un service national-civil - qui ont réalisé au moins 24 mois de service, seront exonérés du paiement de cotisations sociales et d'assurance maladie pendant les deux premiers mois qui suivent la libération, si elles ne travaillent pas et ne reçoivent aucun revenu pendant cette période.
  • Travailleur salarié - les cotisations d'assurance sont déduites de votre salaire (un salarié à domicile est aussi un travailleur salarié, et son employeur a l'obligation de payer des cotisations d'assurance pour son compte).
  • Travailleur indépendant - vous devez vous inscrire en tant qu'indépendant au moyen du formulaire de déclaration pluriannuelle (BL/6101), et payer vous-même des cotisations d'assurance. Le montant des cotisations d'assurance est fixé en fonction de vos revenus.
  • Personne inactive (et non-bénéficiaire d'allocations chômage) - vous devez informer le Service de recouvrement de l'agence la plus proche de votre lieu de résidence, du fait que vous ne travaillez pas. Cette notification peut être envoyée par le site internet sous la section "Contactez-nous" ou par télécopie envoyée directement à l'agence. Après réception de la notification, une "feuille de versement" vous sera envoyée et vous devrez payer vous-même des cotisations sociales au taux minimal -  179 ILS (au 01 janvier 2022) par mois.
  • Etudiant dans un établissement d'enseignement supérieur - l'établissement où vous étudiez nous informera de votre statut d'étudiant, et nous vous enverrons à votre domicile, automatiquement, une "feuille de versements". Si, deux mois après le début des études, vous n'avez toujours pas reçu une feuille de versements, vous êtes prié de contacter le Service de recouvrement de votre agence locale.
    - Si vous ne travaillez pas pendant vos études, vous paierez des cotisations d'assurance minimales d'un total de  130 ILS (au 01 janvier 2022) par mois.
    - Si vous travaillez comme salarié pendant vos études - les cotisations d'assurance sont déduites de votre salaire, et il n'est pas nécessaire de les payer au moyen de la feuille de paiement qui vous est envoyée; il faut toutefois nous informer du début de votre travail comme salarié.

Les cotisations d'assurance peuvent être payées par le moyens suivants:

  1. Sur le site de paiements de la Caisse d'Assurance Nationale ou sur le site de Service personnalisé.
  2. Dans des agences de la poste au moyeu de la feuille de versements qui vous a été envoyée.
  3. Par le centre d'appels téléphoniques informatisé au 08-6509911 ou le centre d'appels ordinaire au *6050.

Il est important de veiller à payer les cotisations d'assurance afin d'éviter des pénalités et un préjudice sur vos droits à des allocations.